ARCh

L’Unité de Recherche ARCh (Adaptation, Résilience et Changement) étudie les processus psychologiques, sociaux et sociétaux impliqués dans les trajectoires individuelles et collectives. Considérant que le comportement humain résulte d’une adaptation progressive et mutuelle entre la personne et son environnement, trois niveaux d’analyse sont intégrés, selon la spécificité de chacun, à l’approche psycho-sociale des trajectoires : les individus (en ce compris les groupe d’individus, les institutions), le temps (biologique, biographique, subjectif, social, professionnel,…) et les contextes sociaux.

Dans une perspective écologique du développement, les changements, également dénommés «transitions écologiques », traduisent les modifications de la position d’une personne et/ou des organisations dans le système écologique lorsqu’elle change de rôle et/ou de milieu. Le parcours d’une personne et/ou des systèmes sociotechniques sont rythmés et émaillés de « transitions écologiques » : crises, accidents, changements d’école, de travail, de statut, transition à l’âge adulte, parentalité, passage à la retraite,... Ces  transitions écologiques font partie du développement humain et des organisations ; les changements sont inhérents à toute évolution et associés à des temps de crise (au sens de déstabilisation) et de développement, en dépit d’adversités ou d’obstacles, et selon les opportunités (ou à la faveur de celles-ci). La résilience peut être considérée comme un de ces processus dynamiques et évolutifs, elle peut concerner un système, une institution, un individu.

L’analyse des processus d’adaptation, de résilience et de changement peut dès lors être considérée comme un paradigme, c’est-à-dire un cadre général qui oriente le chercheur dans ses choix méthodologiques, ontologiques et épistémologiques.

Actualités

Mercredi 25 avril : "Le genre et les modèles amoureux dans la littérature de jeunesse: éléments de compréhension de l'éducation sentimentale des jeunes en France" - Jeudi 26 avril : "Agir pour l’égalité filles garçons au cœur des apprentissages"
Ce 21 février 2018 (trifac 2) de 16H à 18H, présentation de la recherche menée par Vie féminine sur le harcèlement dans l'espace public.
Schizophrénie, conscience de soi, intersubjectivité (octobre 2017, www.deboecksuperieur.com)
"Le harcèlement sexuel dans l'enseignement supérieur et la recherche ; Vade-mecum à l'usage des établissements". Salle des Professeurs, place du XX Août.
S'abonner à ARCh - Adaptation Résilience Changement RSS